Sept dures réalités du référencement

Vous désirez effectuer le référencement de votre site web ? Le référencement n’est pas la science la plus complexe au monde, mais il existe quand même quelques réalités que vous devez connaître.

1- Les liens sont tout ce qui importe
Il y a deux aspects majeurs en référencement. Le premier est l’optimisation de la page et le deuxième est le nombre de sites pointant vers le votre. L’optimisation de la page est relativement simple mais les liens sont quelques choses de beaucoup plus complexes à obtenir. Les moteurs de recherche considèrent :

  • Le nombre de sites pointant sur le vôtre – normalement plus c’est élevé mieux c’est
  • L’ancre de ses liens – si vous tentez de vous positionnez sur “restaurant chinois” il est mieux d’avoir un lien pointant vers votre site avec le texte “restaurant chinois” que le nom de votre site par exemple
  • La relevance des ses liens – Si votre site est un restaurant chinois alors vous désirez avoir des sites parlant de nourriture ou de restaurant pointant vers le votre

Ces trois points font un lien idéal et comme les liens idéaux sont très dur à obtenir les moteurs de recherche les tiennent en haute estime.

2- La base est vraiment importante

Qui se préoccupe des balises title ? Bien les moteurs de recherche le font. C’est la raison pourquoi Google Webmaster Tools vous montre les title tags dupliqués sur votre site par exemple. Souvent, une simple amélioration des title tags peut doubler votre trafic. Des fois, cette simple modification peut multiplier votre trafic web de façon vraiment importante.

3 – Ce qui fonctionne pour un site ne fonctionne pas nécessairement pour un autre

C’est une des choses les plus souvent oubliées. Tout les sites sont différents, toutes les compagnies sont différentes et toutes les niches de marché ne sont pas semblable sur Internet.

4- Écrire du contenu pour les moteurs de recherche c’est mauvais

Pourquoi écrire du contenu pour les moteurs de recherche revient souvent comme stratégie. Bonne question, les moteurs de recherche ne lisent pas le contenu, mais les gens si. Si vous écrivez votre contenu pour les moteurs de recherche, n’espérez pas les transformez en acheteurs. D’un autre coté, en écrivant votre contenu pour vos visiteurs, au moins vous avez une chance de les convertir en client. Maintenant que cela est clair, il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Il faut tout de monde garder les moteurs de recherche en tête lors de l’écriture de votre contenu puisqu’il est possible d’écrire autant pour les moteurs de recherche que pour les visiteurs. Voilà la méthode:

Titre: Le titre de votre article doit être intéressant. Demander a n’importe quel journaliste de la presse écrite l’importance du titre, il vous le confirmeront. Le titre doit générer de l’intérêt pour le lecteur à lire cet article en particulier.

Mots-Clés : Si votre article parle de restaurant chinois, vous allez naturellement utiliser le terme dans votre contenu ainsi que d’autres mots-clés reliés à la thématique (riz, soupe Won Ton, etc). Ne remplissez pas votre contenu du même mot-clé en espérant obtenir un avantage dans les moteurs de recherche.

Liens: Si vous connaissez un bon site qui est relié à votre contenu, donner lui un lien. Ce n’est pas en gardant tout votre jus de liens pour vous que vous allez réussir. De plus, certains webmestres vous rendrons la pareille.

Contenu: Plus votre contenu est unique et intéressant, plus cela va fonctionner. Les bons articles ont une tendance naturelle à attirer les liens. Les moteurs de recherche veulent du contenu unique et intéressant sur un sujet à offrir à leurs visiteurs. Démarquez-vous, vous gagnerez au change.

En suivant ces simples directives, vous serez capable d’écrire du contenu autant pour les humains que pour les moteurs de recherche.

5 – Les nom de domaine en exact match se positionne de façon excellente.

Si vous visez un positionnement sur un mot-clé en particulier, rien ne peut vous aider plus que de posséder le nom de domaine exact du mot-clé. Ce n’est le nom de domaine “brandable” qui va se positionner le mieux, mais bien celui qui est exactement le mot-clé. Par exemple, si vous voulez vous positionner sur le mot-clé “restaurant chinois” aucun domaine n’est aussi efficace que restaurantchinois.com. Si vous ne pouvez pas obtenir le domaine en exact match, vous pouvez acheter par exemple restaurantchinoismontreal.com mais il ne vous aidera pas autant à vous positionner sur “restaurant chinois” que restaurantchinois.com Cependant, il vous aidera énormément pour “restaurant chinois montreal” par exemple.

6 – Il vaux mieux être certain que désolé

Il existe énormément de raccourci plus ou moins éthique pour se positionner plus rapidement sur certaines requêtes. D’ailleurs, pour les requêtes les plus compétitives, c’est presque une obligation. Tentez tout de même de le faire le moins possible, le gain à court terme de trafic pourrait vous coûter très cher si Google décide de pénaliser ou encore pire de bannir votre site. Votre positionnement actuel vous apporte déjà des revenues, êtes vous prêt à le parier pour une augmentation de ces revenues ? La question doit se poser avant d’utiliser des techniques grey hat ou black hat.

7- Les choses prennent du temps

Il est possible de se positionner rapidement sur des requêtes pas trop concurrentielles. Mais si vous tenter de vous placez sur une requête telles que “assurance” ou encore “voyage” avec un nouveau site, vous ne le ferez pas en quelques semaines. Aussi, si vous faites des changements sur votre site web, n’espérez pas voir immédiatement des résultats sur votre trafic. Cela peut prendre quelques semaines aux moteurs de recherche pour indexé vos changements et en tenir compte dans leurs algorithmes. Apprenez que le référencement est un marathon et non un sprint.

Note: Cet article est inspiré grandement de l’article The 7 Harsh Realities of SEO de Neil Patel. Si vous comprenez bien la langue de Shakespeare, son blog QuickSprout est une lecture obligatoire.

7 Comments


  • Excellent billet. Petite question: Quand tu parles des noms de domaine avec le mot-clé exacte, l’extension compte aussi? Pour revenir à ton exemple de resto chinois, si par exemple restaurantchinois.com n’est pas disponible, est-ce que restaurantchinois.net ou .ca a autant de valeur que le .com ?

    Reply

  • @Dany

    Pas toujours, le .com est toujours le mieux. Les .net et .org fonctionne bien aussi, mais il ne faut pas oublier la perspection des .org comme non-commercial par les utilisateurs. Un .org est donc à proscrire pour effecteur de la vente par exemple. Les .info / .biz sont légèrement moins bons, car ayant été abusé par les spammers. Ca ne veux pas dire que c’est impossible de bien positionner un .info par exemple, c’est juste que l’on va avoir un peu moins d’aide du nom de domaine. Pour ce qui est des extensions de pays (.ca, .fr etc) le domaine nous aideras énormément dans le pays en question et nous nuiras dans les autres pays.

    Donc en terme de pur SEO l’extension du domaine n’est pas très importante, avec une exception mineure aux .info et une majeure aux extensions de pays (Ne jamais prendre un .ca si la France est un marhcé potentiel par exemple).

    Reply

  • Bonjour,

    Cette lecture fut très intéressante mais à l’avenir prenez quelques minutes pour vous relire et corriger votre texte…

    Reply

  • @Jacques Effectivement, je devrais prendre le temps de me relire et corriger les fautes de grammaire. J’en prends note pour les prochains articles.

    Reply

  • Un bon article qui résume bien les dures réalités que l’on doit annoncer à son client. Le point avec lequel je suis le plus d’accord: les choses prennent du temps. Mon expérience, mais c’est pas très vendeur de dire ça, c’est que ça prends en moyenne autour d’un an pour voir des résultats si l’on fait des efforts. Par contre, ce qui est bien c’est que les résultats durent longtemps. J’ai des clients qui ont «bousillés» leur optimisation lors de refonte mais qui se positionnent agréablement bien.

    Sur la question du nom de domaine “exact-match” je suis pas si sûr que ça. Ça peut être un + mais c’est pas suffisant. Si j’enregistre restaurantchinois.com je serais pas nécessairement premier sur ce terme. Ça va me prendre un minimum des 6 autres ingrédients. Et certains se positionnent très rien avec des URLs sans aucun rapport avec leurs mots-clés.

    Reply

  • @Louis Pour les domaines en exact match, ca ne permettra pas au site de se positionner uniquement à cause de cela. Mais sur un requête ultra-compétitive, il est possible de positionner un domaine en exact match avec une quantité de liens de beaucoup inférieure à ce qu’il faudrait normalement pour un site avec un URL sans rapport avec le mot-clé. C’est pas impossible de positionné un site avec un URL qui n’a pas le mot-clé dans l’URL ce n’est pas ce que je dis. Je dis qu’il faudra faire beaucoup moins d’effort pour réussir le même positionnement avec le domaine en exact match.

    Reply

  • Cet article est très pertinent. Le référencement manuel est un travail très long. Avec de telles informations, il ne peut-être que plus efficace.

    Cordialement

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comments powered by Disqus