Warning: Declaration of WPBakeryVisualComposer::addShortCode($shortcode) should be compatible with WPBakeryVisualComposerAbstract::addShortCode($tag, $func) in /nfs/c02/h05/mnt/21754/domains/francisvallieres.com/html/wp-content/themes/wp-explosion/page_builder/js_composer/composer/lib/composer.php on line 247

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /nfs/c02/h05/mnt/21754/domains/francisvallieres.com/html/wp-content/plugins/UltimateTagWarrior/ultimate-tag-warrior.php on line 133
francis | Blog de Francis Vallières - Part 2
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /nfs/c02/h05/mnt/21754/domains/francisvallieres.com/html/wp-content/plugins/UltimateTagWarrior/ultimate-tag-warrior.php on line 133

Posts by author

by in / Stratégie Web

Ma présentation sur le marketing de contenu à 3R Sur le Web


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /nfs/c02/h05/mnt/21754/domains/francisvallieres.com/html/wp-content/plugins/UltimateTagWarrior/ultimate-tag-warrior.php on line 133

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /nfs/c02/h05/mnt/21754/domains/francisvallieres.com/html/wp-content/plugins/UltimateTagWarrior/ultimate-tag-warrior-core.php on line 1390

Voici la présentation que j’ai donné lors de l’événement 3r Sur le Web hier. Bonne lecture!

/ Lire la suite /
by in / Stratégie Web

Quel est le prix d’une stratégie de référencement organique ?

palette-de-dollar

 

Presque toutes les entreprises de nos jours doivent décider combien dépenser en référencement organique sur leur site web s’ils désirent rentabiliser l’investissement effectué sur leur site web et faire de celui-ci une source de revenu pour l’entreprise. Il faut comprendre que le référencement ne devrait pas être une option mais bien une obligation dans un monde des affaires de plus en plus basés sur le web.

La question que tous les dirigeants d’entreprise devraient se poser est plutôt : “Combien vais-je dépenser pour une stratégie de référencement organique solide?”.  La suite de cet article vous permettra de définir un budget raisonnable ainsi que le fonctionnement d’une agence de marketing web afin de vous permettre de trouver un partenaire d’affaires solide.

Les modèles d’affaires des agences de marketing

Pour bien comprendre les prix discutés dans cet article, il faut comprendre le modèle d’affaires des agences de marketing. Les agences offrant des services de référencement organique offre normalement quatre types de paiement.

  1. Prix fixe par mois : Dans ce modèle, le client paye un prix fixe par mois en échange d’une série de services convenue d’avance avec l’agence. Ce modèle est le plus courant auprès des agences car il offre le meilleur retour sur l’investissement. Les contrats à prix fixe offre normalement une série de services variant des rapports web analytique, de la création de liens entrants, de l’optimisation du site ou encore des recherches de mots-clés. 
  2. Contrat à prix fixe : Presque toutes les agences de référencement offrent des contrats pour un ou des services précis à un prix fixe. C’est souvent le type de contrats que les clients qui ne sont pas encore prêts à signer à un prix fixe par mois choisissent. Un exemple typique de ce genre de contrat est le prix d’un audit de site web qui permet de connaître les forces et les faiblesses d’un site web au niveau du référencement et de la stratégie web globale.
  3. Prix par projet : Les services offerts par projet sont semblables à ceux offerts dans les contrats à prix fixe mais sont totalement personnalisée pour le client. Les prix varient en fonction de l’envergure du projet. Par exemple, la création des profils sur les médias sociaux d’une entreprise peut être un projet à prix fixe où le prix sera négocié entre l’agence et le client.
  4. Prix à l’heure : C’est le modèle traditionnel des consultants ou encore des avocats qui facturent tout simplement à l’heure en fonction du nombre d’heures travaillés pour le client.

Coûts typiques du référencement organique

Alors, que devrez-vous vous attendre à payer? Voici une moyenne des coûts associés à chaque modèle de paiement.

  1. Prix fixe par mois : 750-5000$ par mois. Le montant payé dépend évidemment des services offerts par l’agence et la taille du mandat. Bien sûr, quelques grosses compagnies peuvent payé beaucoup plus que cela mais il faut comprendre que la moyenne des client se situe dans l’intervalle situé entre 2500 et 5000$. En bas de ce prix, attendez-vous à des services plus limités ou encore c’est que vous êtes une petite entreprise qui a peu de besoin.
  2. Contrat à prix fixe : Prix très variable. Les compagnies qui effectuent leurs premiers pas dans le domaine du référencement organique paient utilisent souvent ce genre de contrat. Les prix varient énormément en fonction du service par exemple une analyse du référencement du site (entre 750$ et 10 000$), un audit des liens entrants d’un site (entre 500$ et 7500$) ou encore la création d’une présence sociale sur les réseaux sociaux (entre 500$ et 3000$).
  3. Prix par projet : Prix très variable. Comme tous les projets sont différents, les prix le sont aussi. Le prix de la plupart de ses projets se situe entre 1000$ et 30 000$.
  4. Prix à l’heure : Entre 75$ et 300$de l’heure. Les consultants en référencement organique, que se soit des consultants seuls ou encore des agences chargent en moyenne entre 75$ et 300$ de l’heure.

Les choses du quelles ont doit se méfier

Aucune discussion sur le prix du référencement ne saurait être complète sans une série d’avertissements. Malheureusement, tout le monde peut se prétendre spécialiste en référencement et donc il y a des signaux importants à reconnaître pour éviter de donner son argent au mauvais consultant.

Garanties: Aucun consultant ne peut donner de garantie à cause de la nature même de l’industrie, si Google change son algorithme demain matin il n’y a rien qu’un consultant puisse y faire.

Résultats instantanées: Il est vrai que certaines tactiques peuvent apporter des résultats quasi-instantanées en trichant le système. Cependant, vous devez être prévenu que ses tactiques risquent de vous faire très mal à long terme. Se sortir d’une pénalité de positionnement de Google est beaucoup plus difficile et long que d’en obtenir une.

Position #1 garantie: Si une agence vous promet la première position sur Google, cela semble attrayant. Avec un peu de chance, vous l’obtiendrez. Cependant, aucune agence ne peut vous le garantir.

Des coûts inférieurs à 750$ par mois : Quand on parle de référencement, on ne cherche pas le plus bas prix, on cherche le meilleur niveau de services et de résultats. Attention au prix trop bas pour être vrai, la qualité à un prix, spécialement dans une industrie de service.

Les choses à garder en tête lors de son magasinage

 Le référencement prend du temps. Un prix fixe par mois est l’idéal. Il faut penser au référencement organique comme à un investissement à long terme. Les campagnes marketing agressives ont leurs places mais les résultats les plus durables en référencement proviennent des relations à long terme. La vraie valeur du référencement organique n’est normalement pas apparente lors des premiers mois. Les consultants ne brandissent pas une baguette magique qui vous obtient des résultats instantanés. Ils effectuent des actions qui donneront un retour sur l’investissement pendant des années.

Le référencement change, et vos positions aussi. Certains marchés sont très compétitifs et les positions changent avec l’entrée de nouveaux compétiteurs dans le marché ainsi que les changements d’algorithme. Les stratégies qui fonctionnent pour la vie n’existe pas. C’est un travail constant et de longue haleine qui vous rapportera des dividendes à long terme.

Les services de référencement ne s’équivalent pas tous. Encore, lorsqu’on magasine une agence de référencement, l’objectif n’est pas de trouver la moins chère. C’est plutôt de vous dénichez celle qui comprends le mieux vos besoins et offre un niveau de services élevé. Choisissez une agence qui prend le temps de vous éduquer et de vous faire comprendre les différentes stratégies qu’elle emploie.

Le référencement est important. L’objectif de votre site web est d’améliorer votre entreprise. Si les gens ne trouvent pas votre site web, pourquoi en avoir un alors? La chose intelligente à faire est de payer ce qu’il faut pour rendre votre site visible aux personnes qui le cherchent (même s’ils elles ne le savent pas encore).

Engager une agence est la meilleure solution. Vous pensez peut-être que vous pouvez effectuer votre référencement seul. Un très faible pourcentage des propriétaires d’entreprises ont les compétences requises pour effectuer leur propre référencement. Et encore, faire du référencement de manière intelligente demande probablement beaucoup plus de temps que la plupart des décideurs peuvent se permettre de lui accorder. Même un employé qui s’y connait en référencement ne peut pas équivaloir au niveau de service qu’une agence de référencement peut offrir. Et encore, il peut faire plus de mal que de bien sans le savoir. Vous vous en sortirez rarement gagnant sans une agence de référencement et encore moins au niveau de retour sur l’investissement qu’une bonne agence peut vous fournir.

 

Vous décidez

Pour la plupart des entreprises aujourd’hui le référencement organique est le canal marketing offrant le meilleur retour sur l’investissement. Les bénéfices d’une campagne de référencement organique surpasse normalement tous les autres canaux marketing, que ce soit les mailings, la publicité de masse dans les médias traditionnels ou encore le référencement payant.

Les entreprises ne peuvent plus décider de s’offrir des services de référencement, elles doivent plutôt déterminer le budget qu’elles lui accorderont. Tant qu’elle l’investisse avec une agence de qualité, cette décision leur apportera des revenus très important à long terme.

Il vous reste à décider combien cela vaut pour vous.

 

/ Lire la suite /
by in / Internet

Free, la net neutralité et le AdGate

freebox_serveur_v6

Free, deuxième fournisseur d’accès internet de France avec près de 5 millions d’abonnés vient de faire un coup d’éclat en bloquant les régies de pub par défaut pour tous ses utilisateurs. Pour les plus techniques, Free intercepte les requêtes DNS pointant vers les ips des régies publicitaires et les modifient pour un ip dont ils ont le contrôle. Résultat net, les abonnés de Free ne voit plus de publicité (dans la majorité des cas). Le problème ? Cette solution est activé par défaut pour tout les utilisateurs et les sites de contenus ainsi que les moteurs de recherche tel que Google perdent une fortune.

Selon les termes de Xavier Niel, président de Free, le adblocker de Free à été mis en place afin de faire pression sur Google dans leur conflit à propos de YouTube. Donc, Free bafoue la net neutralité de ses clients afin de faire pression sur une régie publicitaire. Des sites rapportent même que Free bloque aussi Google Analytics avec son adblocker, ce qui impacte toute l’analyse de l’audience par les propriétaires de sites web.

Travaillant en marketing internet, vous pourriez croire que mon point de vue est biaisé. Mais pour ceux qui me connaissent un peu plus, vous devez savoir que j’ai toujours supporté un internet libre, avec une expérience utilisateur optimale. Je suis contre les paywalls et la paresse publicitaire. Il y a eu de l’abus dans la publicité sur le web mais rien qui ne devrait justifier une attaque contre la net neutralité. Google travaille très fort pour permettre aux annonceurs de ciblés le plus possible que les gens intéressé par leur produits et la moins intrusive possible. De plus, leur régie permet à de nombreux sites de survivre car sans les revenus publicitaires, pas de contenu de qualité gratuit.

Bien sûr, Free n’a rien inventé (un service comme AdBlock effectue définitivement mieux le travail que eux) mais AdBlock n’est pas imposé par un fournisseur d’accès internet. Mais le fait est que, si les abonnés de Free ne rapporte rien aux créateurs de contenus, qu’est-ce qui empêche ceux-ci de bloquer l’accès à leurs sites aux abonnés Free? Rien, la technique est toute simple. Et un service internet sans Google, sans YouTube et tout simplement filtré est soudainement moins intéressant pour les clients.

Bref, que Free considère de prendre ses clients en otage pour servir de levier de négociation est stupide, de le faire contre un adversaire qui peut faire très mal à notre entreprise l’est encore plus. Pour moi, on observe un hara-kiri en direct de la part d’un fournisseur d’accès français qui crois pouvoir avaler le boeuf.

 

/ Lire la suite /
by in / Personnel

Liste des comptes de taxes municipales au Québec en 2011

Curieux de savoir le compte de taxes moyen des villes au Québec et comment votre compte de taxes se comparer aux autres villes du Québec? Voici une liste non-exhaustive de quelques villes du Québec ainsi que le compte de taxes municipales moyen.

Trois-Rivières
Valeur moyenne d’une maison en 2011: 148 921 $
Compte de taxes moyen en 2011: 2 572 $

Québec

Valeur moyenne d’une maison en 2011: 226 578 $
Compte de taxes moyen en 2011: 2 945 $

Lévis

Valeur moyenne d’une maison en 2011: 218 968 $
Compte de taxes moyen en 2011: 2 383 $

Sherbrooke

Valeur moyenne d’une maison en 2011: 190 196 $
Compte de taxes moyen en 2011: 2 339 $

Granby

Valeur moyenne d’une maison en 2011: 197 151 $
Compte de taxes moyen en 2011: 2 088 $

Montréal

Valeur moyenne d’une maison en 2011: 351 257 $
Compte de taxes moyen en 2011: 3 992 $

Laval

Valeur moyenne d’une maison en 2011: 266 987 $
Compte de taxes moyen en 2011: 3 172 $

Shawinigan

Valeur moyenne d’une maison en 2011: 123 707 $
Compte de taxes moyen en 2011: 2 149 $

La Tuque

Valeur moyenne d’une maison en 2011: 83 536 $
Compte de taxes moyen en 2011: 1 690 $

Drummondville

Valeur moyenne d’une maison en 2011: 159 447 $
Compte de taxes moyen en 2011: 1 822 $

Je serais curieux de voir ce que çà donne en terme de pourcentage, pour savoir par exemple si une maison à vendre à Sherbrooke à 150 000$ est plus taxé que la même maison au même prix à Granby par exemple. Ou encore de regarder sur un site comme DuProprio quelles genre de maisons sont disponibles à La Tuque pour 85 000$. Notes: J’ai rien trouvé à La Tuque en bas de ~130 000$ mais on parle tout de même d’une maison sur le bord de l’eau.

/ Lire la suite /
by in / SEO

Dilemme: Dénoncez-vous les liens payants à Google ?

Crédit photo : PhylB

Si vous faites du référencement depuis un certain temps ou encore vous vous intéressez à votre positionnement sur les moteurs de recherche, vous êtes définitivement tombé sur cette situation. En regardant les liens entrants de vos compétiteurs, vous découvrez qu’ils utilisent les liens payants en masse, sans qu’il y est de doute possible.

En effet, Google diabolise les liens payants dans Le centre d’aide pour les webmasters:

Les liens payants ne constituent pas tous une infraction à nos consignes. L’achat et la vente de liens à des fins publicitaires constituent une pratique commerciale régulière sur le Web, excepté lorsqu’il s’agit de manipuler les résultats de recherche. Les liens achetés à des fins publicitaires doivent être identifiés comme tels. Différentes solutions permettent ce type d’identification, notamment les suivantes :

  • Ajout de l’attribut rel=”nofollow” à la balise <a>
  • redirection des liens, à l’aide d’un fichier robots.txt, vers une page intermédiaire à laquelle les moteurs de recherche n’ont pas accès.
Et comment fait Google pour trouver ses liens payants ? Il y a bien sûr les tests de qualité des sites web fait par l’équipe de Google mais ils ne peuvent pas bien sûr couvrir 100% du web à la mitaine alors ils comptent sur la bonne vieille méthode de la dénonciation. Et c’est la que le dilemme moral se pose. Est-ce que l’on doit dénoncer nos compétiteurs qui emplois cette tactique ou alors simplement ignorer ce que l’on vient de découvrir et travailler plus for de notre coté ?
Certains pensent que la dénonciation est une solution. Pour dénoncer un voisin, faites le 1, pour dénoncer un ami, faites le 2 et pour vous dénoncer vous-même faites le 3. Je ne suis pas vraiment pour la dénonciation, par principe tout simplement. Influencez les résultats de Google n’est pas un crime (une chance!) et je ne vois pas pourquoi je “vendrais” mes compétiteurs à Google, même si cela pourrait améliorer mon propre positionnement. Mon raisonnement est que mes compétiteurs obtiennent des résultats à court terme, alors que ma stratégie fonctionnera à moyen et long terme quand Google dévaluera ces liens. Aussi, il y a pour moi une énorme différence morale entre l’achat de liens et l’utilisation de technique de piratage/spam pour obtenir des liens. L’achat de liens n’est pas une nuisance, il permet à de nombreux webmasters de monétiser leurs site et la définition d’achjat de liens n’est pas très limpide non plus.
Au lieu de perdre mon temps à dénoncer ces tactiques, je préfère le mettre à améliorer la présence web de mes clients. Après tout, où est le sentiment de victoire lorsqu’on gagne par défaut ? De plus, si vous êtes dans une niche de marché qui est vraiment une source d’argent énorme, donc ultra-compétitive, attendez-vous à une réaction de vos concurrents. Vous venez peut-être de déclencher une guerre nucléaire où seul les Wikipedia et Amazon de ce monde sortirons gagnant …

 

/ Lire la suite /
by in / Google

Ajouter un utilisateur à Google Webmasters Tools

Cet article est en fait un très bref tutoriel pour vous apprendre à ajouter un utilisateur à un site web lié avec Google Webmasters Tools. Ceci est utile par exemple si vous voulez ajouter votre spécialiste en référencement à votre compte Google Webmasters Tools sans pour autant ajouter un code meta supplémentaire sur votre site ou encore partagez les informations de votre compte. Le principe pour faire cela est très simple mais il semble que plusieurs personnes ne sont tout simplement pas au courant de cette possibilité qui pourtant vous permet de vous simplifiez grandement la vie.

 

Il suffit de d’abord vous connecter sur votre compte Google Webmasters Tools à cette adresse http://www.google.com/webmasters/tools/ avec votre compte Google.

Ensuite, choisissez le site que vous voulez partagez et sélectionner “Add or remove owners” en cliquant sur le bouton “Manage” de votre site comme sur l’image ci-dessous.

 

Vous aurez ainsi accès à un menu vous permettant d’ajouter un utilisateur (qui doit être un compte Google).

Il suffit de mettre l’email de la personne que l’on désire ajouter et voila !

 

J’espère que ce court tutoriel vous aura simplifiez la vie et vous permettra de partager votre compte GWT avec moins de tracas.

/ Lire la suite /
by in / Affiliation

Choisir une niche de marché pour l’affiliation

Avant toute chose, lorsqu’on veut créer un site web pour faire des revenus d’affiliation, il faut s’assurer de choisir une niche de marché profitable. Heureusement, il existe des centaines de niches potentielles et elles ne sont pas toutes super compétitives. Il est donc toujours possible d’entrer dans une niche de marché et de prendre des parts de marché intéressantes sans avoir à se battre pour chaque position, spécialement sur le marché francophone. On lit souvent de choisir une niche de marché qui nous intéresse, et ensuite de développer sur le sujet. Malheureusement, il nous faut une niche avec un marché de taille suffisante pour nous faire une place et être capable d’en tirer des revenus intéressants. Aussi, la plupart des niche de marchés ennuyantes sont malheureusement les plus payantes (pensé assurances, finances, crédit, etc …) mais aussi les plus compétitives. L’idée est de trouver une niche qui nous intéresse un peu ou que nous aimerions connaître plus et vérifier que le marché peut nous supporter.

Méthodes pour trouver des niches intéressantes

  • Regarder sur les sites des régies d’affiliation : Quand même simple non, et pourtant cela nous permet de trouver de nombreuses niches auquel on aurait pas nécessairement penser. Penser à regarder sur Commission Junction, NetAffiliation etc… quelles sont les niches de marché qui propose de l’affiliation. Cela devrait vous donner une bonne base d’idées sur laquelle travailler.
  • Une fois que vous avez une idée, utiliser le Google Keywords Tool pour vérifier si votre niche de marché offre une multitude de mots-clés reliés intéressants. Vous désirez obtenir des mots-clés avec un volume de recherche supérieur à 1000 et de préférence un CPC supérieur à 1$. Nous reviendrons sur le générateur de mots-clés de Google dans un prochain article.
  • Vérifier la disponibilité de noms de domaine intéressants, soit sur le premier marché, sois sur le second marché.. Le second marché étant le marché des domaineurs, qui revendent les noms de domaines de qualité. Il n’est pas à négligez, après tout vous aller passez de nombreuses heures à développer un site, il est important de bien choisir le nom de domaine. Nous y reviendrons dans un article futur.

Comme cela est une étape cruciale du développement de votre site web d’affiliation, le prochain article parlera de la recherche de mots-clés préalables au choix de la niche de marché. Suivez-moi sur Twitter ou suivez mon fil RSS pour lire l’article dès sa publication.

 

/ Lire la suite /
by in / Affiliation

Fonctionnement du marketing d’affiliation en image

Comme j’écris récemment sur l’affiliation, j’ai vu sur le blogue de Sugarrae une graphique qui explique bien le fonctionnement du marketing d’affiliation et je trouve qu’il est facile à comprendre. Je vous le rajoutes donc pour une meilleure compréhension du fonctionnement du CPA.

Cliquer ici pour une version plus grosse.
How Affiliate Marketing Works

[Image provided courtesy of the Sugarrae affiliate marketing blog.]

/ Lire la suite /
by in / Affiliation

Comment faire de l’argent avec l’affiliation

Une des méthodes de rentabilisation la moins bien exploité dans la francophonie est l’affiliation. Pourtant, c’est une des méthodes les plus faciles et les plus rentables pour faire de l’argent sur internet. Le concept de l’affiliation est relativement simple, une compagnie vend un produit ou un service et vous payes pour les clients que vous leur apportez. Les avantages pour les affiliés sont nombreux, par exemple vous pouvez vendre des produits en ligne et rentabiliser votre trafic sans avoir à faire de la gestion d’inventaire, accepter les paiements et développer un site web de commerce électronique. De plus, vous pouvez souvent changer la destination de votre trafic vers d’autres produits ou d’autres compagnies pour retirer le maximum de votre trafic. Le suivi ce fait au moyen d’un lien spécial que vous intégrer sur votre site qui rajoutes un cookie aux visiteurs envoyés vers le site web de la compagnie qui vous paies et ainsi vous permet de faire le suivi des ventes/revenus de votre site web facilement.

Il existe plusieurs méthodes de paiement dans le milieu. Voici les principaux :

Paiement au clic : La compagnie vous donne un montant fixe ou non par clic envoyé vers son site. C’est la méthode utilisé par eBay par exemple, qui vous paie au clic en fonction de la qualité du trafic envoyé sur ses sites. C’est aussi la méthode utilisé par le programme Google AdSense, qui redistribue un % du coût chargés à ses clients pour afficher des publicités sur votre site. Le plus grand avantage de cette méthode est que vous n’avez pas à vous préoccupez du site web des taux de conversions du trafic que vous envoyés. Donc, même si le site web sur lequel vous envoyé votre trafic est de mauvaise qualité au niveau des conversions, ce n’est pas votre problème. D’un autre coté, les revenus de cette méthode d’affiliation sont normalement plus bas et si les sites sur lesquels vous envoyés votre trafic ne font pas de revenus suffisants, le paiement par clic sera de plus en plus bas. Par exemple eBay ajuste le CPC (coût par clic) payé aux affiliés en fonction de la qualité du trafic envoyé, il est donc dans votre intérêt d’envoyé du trafic de la meilleure qualité possible.

Paiement au formulaire/lead/inscription: La compagnie vous paie un montant fixe par inscription à une info-lettre, à un concours, ou encore si votre visiteur remplis un formulaire. C’est très utilisé dans le domaine de l’assurance, du crédit, de l’hypothèque ou encore des concours. L’utilité de ce mode de paiement est qu’on peut monétiser de cette manière du trafic qui aurait peu de valeur (trafic peu qualifié) en offrant aux compagnies une valeur ajoutée à notre trafic. Par exemple, offrir un concours avec inscription gratuite à nos visiteurs peut nous permettre de transformez du trafic à faible valeur en CPC ou en CPA en un trafic payant pour nous.

Paiement à la vente : Aussi connu sous le nom de CPA, cette méthode vous donne un pourcentage des ventes effectués sur le site de la compagnie via le trafic que vous lui avez envoyé. C’est la méthode la plus difficile car il vous faut du trafic de qualité mais définitivement la plus payante. C’est aussi la méthode la plus juste pour les compagnies car elle vous payent que sur les ventes que vous leur apportés réellement. Le pourcentage payé par les compagnies varient grandement selon le produit (de 1% sur certains forfaits voyages à 75% et plus pour les produits virtuels) selon la marge de profit de la compagnie.

Paiement à l’affichage : Le bon vieux CPM, souvent un méthode vendu par les très gros sites qui malheureusement n’est que très rarement rentable pour les acheteurs de trafic versus les autres méthodes. Assez rare dans le domaine de l’affiliation, surtout pour générer un revenu intéressant, car, à moins de posséder un énorme volume de trafic ciblé, vous ne pouvez pas demander la lune en CPM aux annonceurs. Peut toujours être utile sur des sites à fort trafic ayant peu de chance de convertir (par exemple les sites de jeux flash en ligne)

Paiement au double-clic : De moins en moins utilisé, on vous paie seulement une fois que le visiteur effectue un second clic sur le site de la compagnie après en avoir fait un premier sur le votre. Je vous le déconseille fortement sauf rare exception où le prix du double-clic est assez haut pour justifier une campagne.

Voilà pour les méthodes de paiement, la plupart des sites fonctionnent par régie d’affiliation qui regroupe de nombreuses compagnies qui vous permettent de faire de l’affiliation sur leurs produits. Si l’intérêt est là, j’aimerais écrire une série d’article sur le sujet avec une étude de cas d’un site d’affiliation pour vous permettre de comprendre comment faire de l’argent de façon sérieuse sur Internet. J’ai toujours trouvé aberrant que les plupart des pseudos experts en marketing internet qui conseillent une multitude de compagnies est souvent très peu d’expérience dans la création de site web de toute pièce qui donne un projet rentable pour leur propre bénéfice. C’est un peu comme les conseillers financiers pauvres ou les agent d’immeubles locataires, un non-sens qui malheureusement est souvent un standard dans notre industrie.

Mon idée serait de créer un site web d’affiliation et de publier étape par étape le travail effectué pour le transformer en source de revenu avec une mesure du temps et de l’argent investis. J’espère que cela aidera de nombreux lecteurs à mieux comprendre comment fonctionne le marketing internet et à quel genre de résultat on peut s’attendre. Bien sûr, ce n’est pas 100% des projets qui seront rentables mais avec l’expérience, on apprends à optimiser son temps et faire de moins en moins d’erreurs. Si vous êtes intéressez par un domaine particulier du lancement d’un site d’affiliation, laissez moi un message dans les commentaires et je tenterais d’en faire un article le plus rapidement possible.

/ Lire la suite /
by in / Domaining

Trouver des noms de domaine de qualités avec EstiBot

EstiBot est un service essentiel pour tout les domaineurs et acheteurs de nom de domaine. C’est un coffre à outils qui permet à tout les domaineurs de chercher, trier et trouver des noms de domaine de qualité via plusieurs outils de qualité. C’est un service que j’utilise depuis plusieurs années et que j’ai largement rentabilisé. Regardons ensemble les outils disponibles et les possibilités d’utilisations.

L’outil principal d’EstiBot est le Bulk Domain Name Appraisal. Il permet d’évaluer rapidement un grand nombre de noms de domaine pour en connaître la valeur approximative. Bien sûr les évaluations, comme toutes les évaluations fait par un outil d’analyse automatique sont à prendre avec un grain de sel mais tout de même, celles d’EstiBot sont normalement assez justes, il faut simplement avoir un peu d’expérience pour comprendre quand le script d’évaluation est dans le champ. L’outil peut évaluer plusieurs centaines de noms de domaine à la fois ce qui vous permet de séparer rapidement le bon grain de l’ivraie dans une liste de nom de domaine.

Le Domain Parser permet d’extraire d’un texte ou d’un fichier en plusieurs format une liste de tout les noms de domaine contenu. Utile pour extraire des noms de domaines d’un fichier qui contient d’autres renseignements.

Le Trademark Analyzer permet de connaître rapidement si le nom de domaine est identique à une marque de commerce déposé et donc pourrait vous apportez des troubles légaux. Cela ne remplace pas une vraie recherche mais cela vous permet d’éviter d’enregistrer un nom de domaine qui pourrait vous mettre dans le trouble.

L’Availability Checker est un de mes outils favoris. Il permet de savoir rapidement si une liste de noms de domaine est disponible sous une multitude d’extension. Très utile lorsqu’on l’utilise avec une recherche de mots-clés, il permet de trouver des perles à un prix modique. Par exemple, une recherche de mots-clés rapide sur le terme “acheter” dans le Générateur de mots-clés de Google me permet de voir quelques domaines intéressants et disponibles tel que :

achetervoiture.org

acheterunappartement.net

appartementaacheter.com

acheteraquarium.com

en quelques minutes à peine (il n’y a pas de vraies perles dans cette liste mais c’est que pour donner un exemple). On peut ensuite rapidement évaluer les domaines qui nous intéressent pour savoir lesquels ont réellement de la valeur.

Les Appraised Drop Lists sont une des ressources les plus intéressantes d’EstiBot. Ce sont des listes de noms de domaine expirés ou expirant bientôt évaluer avec les outils d’EstiBot. Très très utile pour récupérer des noms de domaines expirés de qualités. Et oui, des gens laissent expirés de très très bons noms de domaine. Je me rappelle avoir trouvé rachatdecredit.com dans une de ces listes (qui c’est vendu pour plus de 20000$ au enchères d’expiration de noms de domaine sur Pool.com).

Vous pouvez aussi via l’option Domain Sales History rechercher dans une base de données mises-à-jour à toutes les heures pour toutes les ventes de noms de domaine rendu publiques. Super utile pour comparer les prix de vente d’un nom de domaine semblable à celui dont on veut se départir.

Le Lead Generator est un service extrêmement utile pour ceux qui veulent flipper des noms de domaine. L’outil permet de trouver des personnes ainsi que des compagnies potentiellement intéresser à effectuer l’achat d’un nom de domaine. On peut donc rapidement contacter les acheteurs potentiels et augmenter de façon spectaculaire notre nombre de ventes.

EstiBot possède de nombreux autres modules que je vous laisse découvrir. L’accès de base est de 29,95$ par mois mais je vous conseille fortement l’accès intermédiaire qui coûte 49,95$ pour avoir accès aux listes de noms de domaine expirés. Ces domaines seront une de vos meilleures sources d’acquisition de noms de domaine de qualité sans trop d’effort et vous permettra à elles seules de rentabiliser votre investissement rapidement.

 

 

 

/ Lire la suite /